Rebecca Ruiz



Conseillère nationale suisse, criminologue

10 septembre 2014
par rebecca

Lutter contre la publicité massive pour le tabac dans les lieux de sortie

Une étude récente montre que les jeunes sont massivement exposés aux publicités pour le tabac dans les bars et boîtes de nuit. La forte présence d’automates et d’équipes promouvant les cigarettes par des baisses de prix et des cadeaux fait partie intégrante de la stratégie des cigarettiers. L’avant-projet de Loi sur les produits du tabac (LPTab) en consultation ne prévoit aucune restriction à cet égard. Le Conseil fédéral intégrera-t-il ces conclusions dans la LPTab et si oui de quelle manière?

10 septembre 2014
par rebecca

Comment la Suisse collabore-t-elle en matière de lutte contre la criminalité avec la Thaïlande ?

Depuis 1995, la Suisse détache des attachés de police dans différents pays. Selon le site de la Police fédérale, un attaché de police se trouve en Thaïlande. Celui-ci participe certainement à la lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants et à la lutte contre la traite d’êtres humains. En effet, le tourisme sexuel pédophile demeure malheureusement important en Thaïlande*. En outre, la Confédération est touchée par la traite d’êtres humains et les victimes sont, entre autres pays, originaires de Thaïlande**. Lire la suite →

8 septembre 2014
par rebecca

Lutter contre le grooming, protéger les enfants

Le Conseil national a accepté aujourd’hui une initiative parlementaire de la commission des affaires juridiques (CAJ) visant à réprimer le grooming avec des mineurs.

De quoi s’agit-il ?

Le grooming est la sollicitation d’un enfant à des fins sexuelles, sollicitation reposant sur les technologies de l’information, notamment internet et les téléphones mobiles. Les autres formes de sollicitations par contacts réels ou par communication non électronique sont donc exclues de cette définition. Lire la suite →

20 juin 2014
par rebecca

Quels sont les effets du nouveau droit du nom ?

La modification du Code civil entrée en vigueur le 1er janvier 2013 permet désormais aux épouses et aux époux ainsi qu’aux couples de partenaires enregistrés de choisir librement leur nom de famille. Cette modification du Code civil constitue une véritable avancée en terme d’égalité juridique entre les femmes et les hommes, correspondant par ailleurs aux principes de notre Constitution ainsi qu’à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme. Lire la suite →